L’Idée principale…

… du B-project est : trouver un bel endroit, pas trop loin des montagnes et de la mer mais assez loin de la civilisation, où faire une ferme bio didactique et autosuffisante d’ici environ trois ans.

 

On y fera pousser la meilleure nourriture possible en utilisant des serres spéciales pour la permaculture, et eventuellement la blu economy. Nous serons entourré d’une forêt où nous pourrons faire diverses activités et de comprendre l’importance du respect de la nature.

dutch web

 

Avec les animaux, nous aurons la possibilité d’aider des enfants ou des personnes handicapées à travers la pet therapy ens s’inspirant d’un environnement créatif pour faire des ateliers a thème

BABLO EN JAZZ

Et puis, si tout ça ne suffit pas, pendant notre temps libre, quand le Kairos sera optimal, nous pourrions faire un peu bio art, avec de la musique et d’autres types d’activités.

Ce sera un lieu où les animaux ne sont pas enfermés dans des cages ou pire dans des voitures, et où il est possible de se relaxer complètement en harmonie avec la wildlife. Nous profiterons du présent en nous connectant avec ce monde merveilleux à travers la méditation.

Pendant les trois premières années, il y aura beaucoup de boulot: land art permaculturel et création d’environnements acquatiques en utilisant les bons outils.

Celui-ci n’est pas le mien mais j’en prendrais un d’occasion d’ici peu. Ce n’est pas écologique mais je ne suis pas un eco-extremmiste.

Peut-être que nous ne sauverons pas le monde, il est sans doute trop tard, et peut-être que je suis pessimiste, mais au bout du compte je ne veux plus contribuer à ce massacre. Il semblerait que nous soyons en train de baiser la seule planète sur laquelle nous pourrons vivre. Et tout ça pourrait bien être un moyen assez simple d’avoir la conscience tranquille envers les générations à venir, qui verrons très vite comment nous avons buter leur pauvre monde.

Voilà pourquoi cette ferme bio et accessible devrait être ouverte aux petits hommes pour les aider à comprendre comment apprécier la beauté naturelle et tenter de leur apprendre comment utiliser leurs sens et donc les sensibiliser aux problèmes ecologiques.

TATANKA YOTANKA

Là-bas, je voudrais faire en sorte de sauver les animaux sauvage et de les soigner avec l’aide d’un vétérinaire si j’y parviens. Pas à pas, tout est possible, en utilisant la bonne énergie. J’en suis sûr, parce que là où je vis actuellement, j’ai fait plus ou moins la même chose, avec un « petit » investissement sans rencontrer de gros problèmes alors que l’Italie est le pire endroit pour les problèmes bureaucratiques, logistiques et containgeants.

« San DANIELE BAGUETTE » 2017 MAGNANò

Ce sera un mix de nourriture, méditation, sport, divertissement et art mais à des fins utiles ; le tout au milieu de la forêt, sans problème de compte à payer, de trafic, et de bruits inutiles.

Non pas l’habituelle communauté peace and love mais quelques amis qui partagent les mêmes ideaux, au moins sur quelques choses importantes : le respect pour toutes les formes vivantes, présentes et futures, mais sans aucune forme d’extrémisme.

Je ne veux plus me sentir comme une chèvre, au moins, elles, ont un bon motif pour se comporter comme des chèvres.

C’est là le coeur du projet, mais ça dépendra de ce qu’il sera réalistiquement possible de faire, sans se bercer d’illusions et tenter de voler comme des libélules en guise

Ce site web a été fait en vitesse, si vous avez des questions SERIEUSES pour mieux comprendre mon projet et les différentes possibilités que ce B-Project pourrait représenter, contactez-moi le plus vite possible et j’essayerais de m’expliquer… après que vous m’aillez expliquer vos idées.

« ILLUSION POST ATOMINQUE  » 2009 VALENCIA

 

 

 

I like very much the Woodstock Joe Cocker version 🙂

 

 

 

“Two things fill the mind with ever new and increasing admiration and awe, the more often and steadily we reflect upon them: the starry heavens above me and the moral law within me. I do not seek or conjecture either of them as if they were veiled obscurities or extravagances beyond the horizon of my vision; I see them before me and connect them immediately with the consciousness of my existence.”

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *